le blog de la petite fourmi

13 février 2009

Dominique

Dominique D c'était un petit garçon de 5ans que j'avais dans ma section de grand en 1975 cela ne date pas d'hier alors pourquoi est ce que je te parle aujourd'hui de ce petit ,attends tu vas comprendre

ma classe était dans un préfabrique sans  eau ni toilette à l'époque c'était frequent il fallait traverser la cour pour les toilettes et l'eau était dans un seau mais on n'avait que 30 élèves au lieu des 35 normalement prévus un vrai cadeau !

à la rentrée Dominique ne se différenciait pas des autres si ce n'est par sa grande envie de communiquer

il était petit pour son âge il avait des cheveux blonds et fins  plus ou moins coupes à la stone avec beaucoup d'escaliers dans la coupe et des yeux bleus marine

un jour il m'a dit :

"ma maman est rentrée à l'hopital ,on lui a enleve un sein mais c'est pas grave ,on lui en mettra un autre après "

puis

"ma maman elle perd ses cheveux mais c'est pas grave on lui mettra une perruque"

puis

"ma maman elle a les os qui cassent elle peut plus marcher mais c'est pas grave ,elle aura une chaise roulante"

j'ai ainsi suivi la lente dégradation de l'état de sante de cette maman par le biais de son petit bonhomme qui venait chercher auprés de moi un peu d'attention et de réconfort

en mars de cette année là,Madame L'Inspectrice de L'Education Nationale est venue me faire une visite  surprise  parce qu'à l'époque les IEN vous tombaient dessus sans avertir

Elle est arrivée maquillée sapée et bijoutée ,petite bonne femme à la dent dure et n'ayant aucun état d'ame pour cette cohorte de remplaçantes qui entraient par la petite porte de l'Education Nationale avec juste un bac en poche!

et mon petit Dominique tout heureux d'avoir une nouvelle interlocutrice si belle et si parfumée  venait sans arret lui parler au bureau qu'elle avait annexé ,un petit bonhomme qui ne sentait pas vraiment de savon et qui était perpétuellement enrhumé avec une belle chandelle sous le nez !

Pauvre bonhomme ce jour là il s'est fait rembarrer ,Madame ne devait pas aimer le sentir et le voir alors l'écouter vous pensez ,elle était là pour me jauger pas pour écouter un gamin qui perdait sa mère

quelques temps plus tard Dominique m'a dit

"Maman est partie au ciel mais ce n'est pas grave un jour on ira la voir au paradis !"

J'ai eu de la peine et aujourd'hui encore je suis triste en repensant à ce petit garçon si courageux

Peu de temps apres il a déménagé avec son papa pour aller vivre chez sa grand mère et il a quitté l'école

Cela fait plus de 30ans et je pense encore à ce gamin ,je me demande ce qu'il est devenu  et j'espère que cet homme (car c'est un homme de 40ans maintenant ) a eu de la chance ,qu'il a une femme ,des enfants un bon travail ...

Voila j'ai fini l'histoire du petit Dominique et pour te remercier de m'avoir lu jusqu'au bout je t'offre ma derniere aquarelle et j'ai sur "le feu" des delphiniums et ensuite un carnaval de Dunkerque sans oublier bien sur Aquabelle

grosses bises

Sonia

koi3

Posté par petite fourmi à 16:31 - Commentaires [ 15] - Permalien [ #]
Tags : , ,

Commentaires



  • bien triste histoire.
    Ce serait sympa que tu retrouves cet ancien élève.
    Bonne fin de semaine, bisous.

    Posté par christina, 13 février 2009 à 20:39


  • Quelle récit touchant ! On ne peut pas les oublier ces " petits " et je comprends que tu penses à Dominique trop tôt privé de sa maman
    Bisous
    Monika

    Posté par MONIKA, 13 février 2009 à 20:53


  • Tu sais, ma ptite fourmi, j'ai lu ton histoire et les larmes me sont montées aux yeux. J'ai vu partir un garçon de 10 ans, doucement, avec calme.
    "Je vais aller au collège faire ma 6e, après je verrai..."
    "Je vais aller en 5e, après on verra..."
    "On" ne verra jamais, il est parti sans un mot mais pas sans venir me dire au revoir...
    Je ne pouvais pas rester dans ces murs-là. Je suis parti ailleurs... Je suis sûr que tu me comprends.
    Je t'embrasse ma Ptite Fourmi.

    Posté par TJ, 13 février 2009 à 21:12


  • Une histoire si triste mais si joliment racontée ma grande !
    Et tes nymphéas sont bien beaux +++ J'aime le gros poisson rouge qui est en plein milieu !
    Bisous et va sur mon blog, tu sauras pourquoi ma boîte mail était over flow !

    Posté par jo tourtit, 14 février 2009 à 06:13


  • Une histoire très triste que tu racontes avec tellement de sensibilité, et tu termines par cette magnifique peinture, que j'aime beaucoup

    Bisous
    Françoise

    Posté par Francoise du Var, 14 février 2009 à 06:55


  • Oui, nous avons eu les pieds dans l'eau. Dans quelques jours tu verras un reportage que j'ai réalisé grâce à des photos prises par des riverains en divers endroits touchés
    Bises
    Monika

    Posté par MONIKA, 15 février 2009 à 11:57


  • Dans la vie, il nous arrive de croiser des êtres que nous ne pourrons jamais oublier et qui graviteront dans nos coeurs jusqu'à ce que le soleil de nos yeux s'éteigne.
    Ce petit était bien courageux, comme savent l'être les enfants généralement.
    Je t'embrasse ma p'tite fourmi
    Plein de chaudoudous pour toi

    Posté par Fanzesca, 15 février 2009 à 22:00


  • Bonsoir,
    des souvenirs douloureux parfois remontent à la surface et délicatement relatés!.........
    Ton aquarelle est superbe
    Gros bisous et bonne soirée
    LILI

    Posté par LILI, 17 février 2009 à 19:36


  • Emue aux larmes...

    ... par ce récit qui exprime encore ton refus devant le mépris de cette IEN !
    A onze ans aussi, alors que j'étais sans nouvelles de mes parents restés sous les bombes, j'ai été confrontée à un prof de cet acabit. La bêtise de certains adultes face à des enfants en proie à des situations qui les dépassent reste d'une profondeur insondable.
    Bonne nuit
    Gwen

    Posté par Gwen, 17 février 2009 à 22:44


  • Juste une pensée et un bisou matinal !

    Posté par jo tourtit, 18 février 2009 à 07:29


  • Je suis très ému à la lecture de ton texte, nos existences croisent d'autres existences comme celle évoquée et notre chemin chemine tout de même! J'espère que tu vas bien petite fourmi ?

    Je t'embrase ...

    Pat ♫♫♫***

    Posté par Pat ♫♫♫, 18 février 2009 à 13:15


  • Magnifique histoire mais tellement triste.... j'en ai la chair de poule....

    Posté par ysa, 18 février 2009 à 15:10


  • Quelle est émouvante cette histoire, je comprends quelle soit encore dans tes pensées.

    Avec les bisous de zibulinette pour cette mémoire si touchante.

    Posté par zibulinette, 19 février 2009 à 09:43


  • Qui êtes-vous ?

    Coucou,voilà je me lance.
    Avant tout bonjour Mme Ritz et bien oui je prends soit disant 5 mn et voilà qu'une heure après je suis encore là en train de vous lire.
    Pardon je me présente Stéphanie "Gamm Vert".
    Veuillez m'excuser car je ne suis pas si douée que vous avec les mots.
    Mais qui êtes-vous ? Une extra-terrestre venu de je ne sais qu'elle planète. Vous venez de me faire pleurer mais vraiment pleurer avec votre si belle histoire de ce gamin si attendrissant.
    Mais qui êtes- vous ? Votre blog est si bien écrit, si vrai, que si vous écriviez un livre je pourrais le lire d'une traite. Comment est-ce possible ? Je vous connais si peu et pourtant... Vos aquarelles sont magnifiques, les mots me manquent pour les décrire. Elles sont vraies, délicates, pures oui c'est ça "pures". Tant de talents en une seule personne. pfff...
    Mais qui êtes-vous ? Mais d'où venez vous ?
    En plus votre gentillesse me rends souvent mal à l'aise car on ne rencontre pas souvent de personne
    si sincère. On nous apprend très jeune à nous méfier de tout, car le monde dans lequel nous vivons n'est pas fait pour les faibles. Quand je pense à ces maîtresses d'école qui me faisaient pleurer étant jeune et aujourd'hui pour mes enfants, me font encore souvent pleurer.
    Mais bon sang, vous, qui êtes-vous ?
    Je ne sais pas..., mais surtout ne changez pas.
    Je vous embrasse bien fort ,vous et votre mari.
    A bientôt,
    Dites-moi... Seriez-vous un ANGE...?

    Posté par Stéphanie, 07 mai 2009 à 12:14


  • Emotion

    Que de beaux compliments bien mérités ! c'est vrai que tu "dégages" tant de bonté, j'aurai aimé moi aussi avoir
    une telle Maîtresse ! mes parents ayant déménagé qq fois, je me rappelle surtt d'une certaine brune à lunettes, l'air revèche.......tt pour plaire : me disant que je sentais "la cuisine".......mes parents tenaient un restaurant.....je n'allais pas dégager l'odeur des fleurs - Enfin, c'est rien....on dit ça.....mais cela m'a marqué! Ce petit garçon, lui, je suis certaine, a dans ses souvenirs
    ton image, tes marques d'attention. Pauvre petit enfant, perdre sa maman ! A chaque étape de la maladie, il avait l'Espoir qui le maintenait : C'est la chanson "les roses blanches" que tu nous a offert ! Merci

    Posté par mylène, 08 avril 2013 à 14:01

Poster un commentaire